Atelier pour une clinique borroméenne

Samedi 20 Septembre 2014

Compte rendu des journées, par Pierre Marchal:


Ces 20 et 21 septembre, s’est tenu à Bruxelles, au local de notre Association, l’Atelier pour une clinique borroméenne qui réunit annuellement quelques uns des cercles d’étude et séminaires de l’ALI, lesquels, en différents lieux (Paris, Poitiers, Nancy, Bruxelles) travaillent sur ce qu’il en serait d’une clinique borroméenne, telle qu’elle a été initiée (le terme est important ; il ne s’agit en rien d’une affaire terminée) par Lacan dès 1971 avec les séminaires ...Ou pire et Le savoir du psychanalyste.
Nous avons eu l’occasion d’entendre quelques collègues qui nous ont fait part de leur travail. Ces interventions ont affaire, de près ou de plus loin, avec cette clinique, avec cette nouvelle écriture de la clinique que permet l’introduction du nouage borroméen et de la topologie. Topologie, comme on l’a encore souligné à plusieurs reprises dans cet atelier, n’est pas d’abord mathématique, mais clinique. C’est ainsi que nous avons pu aborder, discuter, nous confronter, voire nous « disputer » sur différents sujets assez variés. Certains assez classiques mais que nous avons tenté de revisiter (l’interprétation, la clinique du cas, les présentations cliniques, la question du nœud à trois ou du nœud à quatre), d’autres plus inattendus (le sujet postcommuniste, l’hérésie, telle que Lacan en parle dans le séminaire Le sinthome).

Programme, comme annoncé précédemment aux journées

Les cercles d’étude « Pour une clinique borroméenne », en plus de leurs réunions mensuelles à Paris, ont mis en place depuis plusieurs années un nouveau dispositif qui consiste à se déplacer dans l’espace et à organiser dans divers villes des ateliers. Ce fut le cas à Poitiers, Bruxelles, Angers, Nancy. Cette année, l’atelier aura lieu à Bruxelles et quiconque, intéressé par l’usage de la nodalité en clinique, est invité à y participer. Le programme s’établit avec les propositions suivantes :

Pour la journée samedi 20 septembre 2014 (10h00 – 12h30 et 14h00 – 18h00)


Alain Harly : Y a-t-il un sujet post-communiste ?
Michel Jeanvoine : Interprétation, temps et nodalité.

Pause déjeuner

Pierre Georges : Comment ça peut tenir ?
Christian Fierens : Tout cas est une personnalité.
Pierre Marchal : L’hérésie.

[Il reste la place pour une autre intervention]

Pour la matinée du dimanche 21 septembre 2014 (de 09h30 – 12h00).


Après le dernier séminaire d’été où le séminaire Le sinthome était à l’étude, de quelles manières nos questions cliniques s’en trouvent elles déplacées ?
Chacun pourra par une courte intervention (10 à 15 minutes) venir en témoigner, et participer ainsi à un débat ouvert.

Contacts


Pierre Marchal : pierre.marchal@zcom.be ; Tel : 0032 476 50 76 32
Michel Jeanvoine : mjeanv@noos.fr
Alain Harly : alainharly@wanado.fr

 Si vous comptez participer au déjeuner qui sera organisé au local de l’AfB, pourriez-vous le faire savoir à Pierre Marchal (par mail ou par téléphone) avant le lundi 15 septembre 2014 ? Merci ;)