Groupe de travail sur l’adolescence

Responsables : Martine Goffin et Alexandre Beine

Il est proposé de mettre au travail les questions relatives au mouvement de l’adolescence. Sa dynamique peut être envisagée, selon diverses temporalités, comme passage dans la structure ou événement de re‐fondation de celle‐ci, comme processus de subjectivation ou rencontre de l’Autre en soi, etc. La dimension topique y est également incontournable, le sujet mettant à l’épreuve ses relations aux autres et à lui‐même pour en vérifier les coordonnées et s’y situer. La puberté et le changement de statut social le confrontent ainsi à la différence et l’invitent à une responsabilisation. Ce mouvement convoque un, voire des adultes supposés, pour peu qu’ils se prêtent au jeu et aident à en saisir les limites et les bords. Après une première année centrée sur des textes littéraires témoignant de la rencontre du réel à l'adolescence et de l'intérêt de considérer l'adolescence comme temps psychique singulier, la deuxième saison s'est axée sur le transfert à l'adolescence, amenant des réflexions sur les variantes de la cure psychanalytique dues à certaines de ses particularités. Pour sa troisième année, le groupe travaillera sur l'adolescence comme événement de subjectivation, repris aussi par les analysants adultes dans leur cure. Cette place donnée à l'adolescence ne manquera pas de nous interroger sur ce qu'elle constitue de symptomatique pour la culture de son temps.

Ce groupe se réunit le 3ième mardi du mois au local de l’AfB.
Contacts : alexandrebeine@hotmail.com et martinegoffin@hotmail.com