L’Atelier de l’AfB

Responsables : Didier De Brouwer et Anne Calberg en collaboration avec les membres du Bureau.

Participants : L’Atelier est ouvert à tous les membres de l’AFb.


Cette année nous retournons à une formule plus traditionnelle d’atelier en proposant la lecture commentée et discutée du livre « Le métier de psychanalyste » de Roland Chemama, Christiane Lacôte‐Destribats et Bernard Vandermersch publié chez Erès tout récemment, dans la collection Humus. Ce livre ne se lit pas comme la somme d’une élaboration conceptuelle mais comme une prise de position là où du transfert est soutenu par le désir de l’analyste. Toujours en lien avec les questions éthiques que la clinique pose aux praticiens, il nous propose certains repérages en posant et dépliant des questions et en laissant à chacun le soin d’y trouver, ou pas, un écho dans sa propre pratique. Qu’est‐ce que le métier d’analyste ? Comment s’apprend il ? Peut‐on encore parler d’entretiens préliminaires entre autres questions de technique et de style ? Que vise l’interprétation et quels effets en attendre? Quelles particularités et spécificités se dégagent dans les cures contemporaines ? Trois perceptions, trois styles se tressent dans ce livre en tentant de serrer des points qui peuvent sembler parfois triviaux par ce qu’ils remettent la croyance en de fausses évidences sur le métier. Le tissage de cet ouvrage comme celui du transfert de travail qui s’y partage donne la mesure du temps qui s’est écoulé depuis que Freud a proposé sa technique psychanalytique et c’est un réel dont il nous faut tenir compte sans gémir sur un passé révolu. Rechercher et relancer l’objet du désir dans le cadre de la cure interroge sans relâche la manière dont nous usons de nos repères théoriques, c’est une responsabilité et une liberté dont nous avons à témoigner. C’est aussi une des meilleures chances de pacifier la violence du symptôme, à contre‐courant d’une époque où la parole semble perdre tout crédit quand à son efficacité symbolique en dehors d’un cadre éducationnel ou d’une injonction programmatique. Rendez‐vous est d’ores et déjà pris avec les auteurs en début d’année prochaine à l’AFb pour une matinée de rencontre.


Modalités de l’Atelier : les quatrièmes jeudi du mois à partir de septembre. Chaque séance se fera successivement à l’initiative d’un membre du Bureau.

Au local de l’AFb, rue de Roodebeek 15, 1030 Bruxelles.