Les couleurs de l’inceste, se déprendre du maternel

Samedi 15 Mars 2014
Journée de travail autour du dernier livre de Jean-Pierre Lebrun.

Ceux qui rejettent Freud et Lacan dans les poubelles de l’histoire ont décidément bien tort. Ce livre démontre leur extraordinaire fécondité intellectuelle en matière de critique sociale et politique.
Robert REDEKER (magazine Marianne)

Programme de la matinée
Jean-Pierre Lebrun échangera autour de son livre avec Marc Crommelynck, neurophysiologiste, professeur émérite à
l’Université de Louvain ; Jean-Louis Renchon, juriste et professeur de droit de la famille à l’Université de Louvain ; Olivier Rey, mathématicien et philosophe, membre de l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques (IHPST), qui enseigne à l’Université Paris 1 et appartient depuis 2009 à la section philosophie du CNRS, auteur de Itinéraire de l’égarement, Une folle solitude, Le Testament de Melville.

Programme de l’après-midi
En quoi ce livre intéresse-t-il les psychanalystes ?
Avec la participation de Danielle Bastien (Espace Analytique de Belgique), Christian Centner (Ecole Sigmund Freud), Anne-Marie Devaux (Ecole de Psychanalyse des Forums du Champ lacanien), Sylvain Gross (Le Questionnement psychanalytique), Etienne Oldenhove (Association freudienne de Belgique), Alexandre Stevens (Association de la Cause Freudienne).

PAF: 10€, étudiants 5€
Collation prévue (15€), réservation nécessaire
Lieu: 15, av. de Roodebeek - 1030 Bruxelles

Affiche à télécharger