Quelle articulation entre le singulier et le collectif?

Samedi 29 Octobre 2016
Dans le cadre du LABORATOIRE DU MONDE CONTEMPORAIN
de 9h30 à 13 et de 14h30 à 17 heures,
dans les locaux de l’Association Freudienne de Belgique, 15 avenue de Roodebeek, 1030 Bruxelles (Metro Diamant)

Nous profiterons de la présence de Jean-Yves Dartiguenave, anthropologue et sociologue (auteur avec Jean-François Garnier de « La fin d’un monde ? Essai sur la déraison naturaliste » Presses universitaires de Rennes, 2014), qui sera  intervenu la veille au congrès européen organisé par la Ligue Bruxelloise Francophone pour la santé mentale et de Jean-Claude Quentel, professeur de sciences du langage à l’Université de Rennes, auteur de nombreux ouvrages dont Les fondements des sciences humaines (Erès, 2007) tous deux membres du groupe de Rennes réuni autour de l’œuvre de Jean Gagnepain (Théorie de la médiation)

Avec aussi la présence du Dr Hervé Granier (psychiatre et psychanalyste à Montpellier, membre du Coût freudien) secrétaire d’Alphapsy (Alternative Fédérative des Associations de psychiatrie d‘exercice privé)

Cette journée fera ainsi suite au colloque sur la structure qui s’est tenu à Caen en mars 2016.

Programme de la journée, de 9h30-13h et de 14h30 à 17h


Jean-Pierre Lebrun : présentation de la problématique
Etienne Oldenhove : De quel sujet parlons-nous ?
Jean-Claude Quentel : La dialectique de la personne chez Jean Gagnepain et ses rapports avec la théorie lacanienne du Sujet.
Hervé Granier : Les Simonies du sujet moderne et le fondamentalisme démocratique.
Jean-Yves Dartiguenave : La dialectique de la personne au-delà des théories de « l’acteur » et de « l’individu ».


Participation aux frais : 10 euros

Autre date à déjà retenir : Le samedi 14 janvier 2017, Avec la venue de Roland Gori, auteur de son livre « L’individu ingouvernable » (Les liens qui libèrent, 2015)