Projet de loi sur les psychothérapies et psychanalyse en Belgique

La proposition de loi règlementant les professions de santé mentale, qui légifère entre autre le champ de la psychothérapie, a été approuvée ce jeudi 30 janvier, au parlement belge.
Lors des travaux et débats parlementaires qui ont portée juridique, Madame Onkelinx, vice-première ministre et ministre de la Santé publique a confirmé que « le titre et l’exercice de la psychanalyse ne relève pas de cette loi sur la psychothérapie ». Toutes les propositions d’amendements déposés visant à inclure la psychanalyse dans une loi sur la psychothérapie ont, par ailleurs, été rejetées.
La ministre de la Santé et les parlementaires belges ont ainsi reconnu la spécificité de la discipline psychanalytique. L’approbation de cette proposition de loi dans ces termes est une avancée pour la psychanalyse, fruit d’un combat qui a duré 5 mois et soutenu depuis presqu’une dizaine d’années.

Nous remercions vivement tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à cette réussite.
Association de la Cause Freudienne en Belgique, Association Freudienne de Belgique, École de Psychanalyse Sigmund Freud, Espace Analytique de Belgique, Forum du Champ Lacanien de Bruxelles, Forum du Champ Lacanien du Brabant, Gezelschap voor Psychoanalyse en Psychotherapie, Kring voor Psychoanalyse van de New Lacanian school, L'Acte Analytique, Le Questionnement Psychanalytique.

Voici divers documents-traces de ce combat ainsi qu’un petit historique vous permettant de suivre son évolution:

Annexe 1

Annexe 2

Annexe 2bis

Annexe 2ter

Annexe 3

Annexe 4

Annexe 5

Annexe 6

Annexe 7

Annexe 8

Petit historique